L’élection du bâtonnier reportée?

Un avocat montréalais va demander vendredi au tribunal de suspendre le scrutin au poste de bâtonnier du Québec.

Le demandeur, Me Jean-Yves Therrien, déposera un pourvoi en usurpation de fonctions et en déclaration d’inhabilité. Il réclame aussi d’abréger les délais de présentation, puisque l’élection se termine dans quelques jours.

Me Therrien avait déjà demandé il y a quelques jours à Me Paul-Matthieu Grondin de se retirer de la course au bâtonnat sous prétexte qu’il aurait menti en posant sa candidature, ce qui laisserait le champ libre à Lu Chan Khuong pour diriger à nouveau le Barreau du Québec. Me Paul-Matthieu Grondin n’a toutefois pas l’intention de le faire.

Me Therrien estime que ses chances sont bonnes d’obtenir la suspension de l’élection. «Je pense que oui. Le but est la transparence, le respect de la loi et des règles de procédures afin d’éviter une saga judiciaire après l’élection», explique l’avocat.

Fausses informations

Me Therrien accuse le candidat au bâtonnat Me Paul-Matthieu Grondin d’avoir véhiculé de fausses informations en disant qu’il avait passé au moins un an au conseil d’administration quand il a posé sa candidature, ce qui est une des conditions pour briguer le poste de bâtonnier. Or Me Grondin a été élu le 27 mai 2016 et le scrutin a commencé le 2 mai.

Me Therrien lui reproche d’avoir voulu tromper le collège électoral. Paul-Matthieu Grondin n’a aucunement l’intention de céder à la pression.

Le vote électronique se termine le 12 mai.

Le bâtonnier du Québec est élu par suffrage universel pour un mandat de deux ans. Le salaire annuel est de 314 000 $.

Read More..

views : 271 | images : 1 | Bookmark and Share

Enter your comment below