Les Canadiens pour le libre-échange avec la Chine

OTTAWA | Les Canadiens sont favorables à un éventuel traité de libre-échange entre le Canada et la Chine, mais s’opposent à la vente d’entreprises technologiques à ce pays.

Selon un sondage conduit par Nanos Research pour le compte du «Globe and Mail», 54 % des Canadiens voient d’un bon œil les intentions du gouvernement Trudeau, qui souhaite renforcer la relation commerciale sino-canadienne. En comparaison, seuls 41 % des Canadiens appuyaient l’idée d’un accord de libre-échange Canada-Chine il y a 18 mois, peu après l’arrivée du pouvoir de Justin Trudeau.

Par contre, les Canadiens s’opposent massivement à la vente de deux entreprises œuvrant dans le secteur technologique et ayant des contrats militaires. Plus précisément, 76 % des répondants s’opposent à la prise de contrôle de Norsat, une entreprise britanno-colombienne développant des satellites, et 78 % s’opposent à la vente d’ITF Technologies, une entreprise montréalaise spécialisée dans la fibre optique.

La vente de Norsat a été approuvée par le gouvernement libéral en juin, même si elle compte parmi ses clients l’armée américaine et l’OTAN.

Les détracteurs de ces ententes, dont le gouvernement américain, craignent que la Chine mette la main sur des technologies sensibles grâce à ces acquisitions, menaçant la sécurité nationale. Le Pentagone a d’ailleurs annoncé lundi dernier qu’il va réviser ses contrats avec Norsat.

Bien que les gens comprennent qu’il est important d’avoir de bonnes relations commerciales avec la Chine, ils trouvent plus difficile de comprendre pourquoi des transactions qui pourraient avoir un impact direct sur notre sécurité nationale [sont approuvés]», a expliqué le sondeur Rik Nanos, en commentant les résultats du sondage pour le «Globe».

Le sondage a été mené du 24 au 27 juin auprès de 1000 Canadiens.

Read more...

views : 259 | images : 1 | Bookmark and Share

Enter your comment below