Québec incapable d’arrêter les coupes

Le ministère des Forêts (MFFP) ne parvient pas à stopper les coupes forestières en territoire atikamekw même s’il admet ne pas avoir consulté la communauté au préalable comme il en a le devoir.

C’est ce que stipulent les avocats des Atikamekw d’Opitciwan dans les documents déposés en Cour supérieure vendredi à Montréal.

Lors d’une rencontre, le 10 août, « les représentants du MFFP ont admis avoir manqué à leur obligation de consulter », avant d’octroyer un permis de coupes sur pas moins de 200 000 m3 de bois à la compagnie Rémabec, écrit l’avocat de la communauté, Marc Phillips.

En conséquence, le Ministère s’est engagé à faire des démarches pour arrêter les opérations. Il n’a toutefois pas réussi à convaincre la compagnie, qui réclame « une compensation financière de la part du gouvernement », indiquent les documents de cour.

Read more...

views : 81 | images : 1 | Bookmark and Share

Enter your comment below