Un processus « interminable »

« Processus interminable », enfants « pris en otage » par des instances « qui se renvoient la balle ». Des parents qui ont déposé une plainte auprès de leur commission scolaire se disent insatisfaits du mécanisme, révèle un rapport.

« [Ma fille] n’est pas un yoyo », s’indigne un parent qui s’est plaint du transfert d’école de son enfant. « Délais étirés, pas eu le droit de m’expliquer aux commissaires, annulation de rendez-vous », énumère le parent.

Ce commentaire fait partie de plusieurs recueillis par la Protectrice du citoyen dans un rapport publié hier.

Les parents qui sont mécontents des services reçus par leur enfant peuvent déposer une plainte auprès de la commission scolaire, par exemple lorsqu’ils veulent critiquer le coût du matériel, le transport scolaire, l'attitude d’un enseignant ou le manque de services pour un élève handicapé.

Or, le traitement des plaintes dans le milieu scolaire est long, complexe, et met en scène « trop d’étapes et d’interlocuteurs ». De plus, l’efficacité et la transparence varient d’une région à l’autre.

Read more...

views : 94 | images : 1 | Bookmark and Share

Enter your comment below