Une lutte extrêmement serrée

La lutte a été serrée jusqu’à la toute fin à Longueuil, alors que les électeurs ont finalement voté pour Sylvie Parent à la mairie, tout en donnant une majorité à sa rivale au conseil municipal.

Sylvie Parent est devenue la nouvelle mairesse de la cinquième plus grosse ville du Québec de justesse, avec seulement 118 voix d’avance sur Josée Latendresse.

« Je prends acte de ce que vous me dites, ‘’Sylvie, on te surveille’’. Je reçois cette confiance avec humilité et détermination, je vais vous convaincre que vous avez fait le bon choix » a déclaré Mme Parent devant ses partisans, reconnaissant que sa victoire n’était que partielle.

Il a fallu attendre le dépouillement du dernier bureau de vote pour confirmer la victoire de

Mme Parent, l’ex-bras droit de Caroline St-Hilaire, d’Action Longueuil, qui a tiré de l’arrière à plusieurs moments dimanche soir.

Mais, finalement, Josée Latendresse a perdu sur toute la ligne, malgré son audacieux pari. Elle avait aussi perdu la course à la direction du parti de Mme Parent au printemps dernier.

Équipe affaiblie

Après la victoire de cette dernière pour succéder à Caroline St-Hilaire, Mme Latendresse avait claqué la porte avec huit autres élus. Elle avait ensuite lancé son propre parti.

Leur chicane de famille a d’ailleurs retenu l’attention durant toute la campagne électorale. L’équipe de Sylvie Parent a notamment accusé sa rivale d’avoir copié ses promesses.

Mme Parent hérite toutefois d’une équipe plus affaiblie que sa prédécesseure, puisque seulement cinq conseillers d’Action Longueuil ont triomphé. Sous Caroline St-Hilaire, le parti Action Longueuil avait fait élire 14 conseillers sur 17 en 2013.

Malgré sa défaite à la mairie, Josée Latendresse se retrouve ainsi avec la plus grande équipe d’élus autour de la table du conseil municipal.

Pendant les quatre prochaines années, Sylvie Parent a promis de mener à bien le projet de centre-ville 2035 autour de la station de métro et du pont Jacques-Cartier.

Elle compte aussi s’attaquer aux problèmes de circulation sur la route 116 et réduire les limites de vitesse dans les quartiers résidentiels. Elle veut aussi améliorer le service téléphonique 311 pour les citoyens, notamment avec une application mobile.

Les résidents de Longueuil n’auraient pas non plus de mauvaise surprise sur leur compte de taxe foncière, puisque Mme Parent a promis de plafonner les hausses à 1 % au maximum.

Groguhé troisième

L’ex-députée fédérale Sadia Groguhé n’aura pas réussi à séduire les Longueuillois, finissant loin derrière ses deux rivales.

L’ancienne élue du NPD avait remplacé Robert Myles à la tête d’Option Longueuil. Son parti, qui s’appelait auparavant Option Greenfield Park, a néanmoins fait élire trois élus au conseil municipal.

32 % des électeurs inscrits ont voté.

views : 86 | images : 1 | Bookmark and Share

Enter your comment below